Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics
Home / actualite / L’entrepreneuriat au cœur de l’ESP

L’entrepreneuriat au cœur de l’ESP

A l’Ecole Supérieure Polytechnique de Dakar, l’entrepreneuriat est aujourd’hui au cœur des principales occupations des étudiants et elle prend de plus en plus d’importance dans leur cursus. Si certains en sont à l’idée de projet, d’autres par contre ont lancé leurs propres startups et attirent déjà l’attention tant au niveau national qu’international.

Ce climat entrepreneurial au sein du campus ne date pas d’aujourd’hui. Il a commencé à souffler dès le milieu des années 2000 avec le lancement en 2006 de l’initiative intitulée Projet Entreprendre de l’ESP dont l’objectif était de stimuler au sein de la population estudiantine des vocations d’entrepreneurs en les mettant en situation de création d’entreprises.

Destinée également à promouvoir l’esprit d’entreprenariat chez les apprenants en fin de cycle ingénieurs et managers, elle a eu à récompenser les meilleurs projets de création d’entreprises initiés par les étudiants au cours des « Challenge Entreprendre » organisés depuis lors. Aujourd’hui, vu les résultats de cette politique, on peut dire sans risque de se tromper qu’elle a porté ses fruits. En effet, une décennie plus tard, il est constaté, aussi bien chez étudiants que chez les nouveaux diplômés, un engouement accru vers l’entrepreneuriat.

L’ESP a encouragé et appuyé l’incubation des initiatives de ses étudiants. Cela a débuté avec la mise sur pied de la startup Ikane Company au cours de l’année universitaire 2015 – 2016. Cette entreprise d’ingénierie informatique fondée par Ibrahima Kane et ses camarades a connu un grand succès et a déjà fait la Une des grands organes de presse de la place. Elle a été un élément déclencheur pour beaucoup d’autres étudiants qui ont décidé de suivre ses pas en lançant eux aussi leurs propres affaires.

Ainsi en moins de trois années, l’école a enregistré plus d’une trentaine de start-ups dans différents domaines mais avec une prédominance des TICs. Parmi elles, certaines se sont fortement distinguées dans les concours d’entrepreneuriat et ont hissé très haut les couleurs de l’école et également celles du Sénégal à l’échelle internationale. On peut citer SUITE, fondée en 2016 et qui a été lauréate la même année du challenge de Gaindé 2000 et qui connait actuellement une avancée notable.

Il y a également Ownlabs une entreprise qui entend pallier au manque de laboratoires scolaires en Afrique en proposant des cours de physique, chimie et biologie dans un environnement de réalité virtuelle via un smartphone. Elle a remporté haut la main le Prix Orange de l’entrepreneuriat social en décembre 2017 et la finale internationale des Ericsson Innovation Awards en mai 2018 en Suède.

L’équipe d’Enactus de l’ESP, qui œuvre dans l’entrepreneuriat social et développe des projets à impacts économiques, sociaux et environnementaux, continue de faire parler d’elle d’année en année. Vainqueur des deux dernières éditions au niveau national, elle a représenté le Sénégal à la world Cup Enactus qui s’est tenue en octobre 2018 à San José (Etats-Unis) où elle a atteint les demi-finales et s’est classée aussi parmi les 12 meilleures équipes de la compétition.

D’autres projets d’étudiants sont présentement sous les rampes des projecteurs. Il s’agit de Sunubus, qui ambitionne d’améliorer le service de transport public grâce à son application communautaire de localisation des bus. Après une distinction au concours d’Expresso Innovation en juillet 2018, il va aussi disputer la finale d’Atos IT Challenge en avril-juin 2019. Elle sera la seule start-up africaine présente à cette phase de la compétition. Des entreprises comme YAFALI, Infos-Etudes, CONCEPTECH, SOWEL, TOLBI etc. ont actuellement le vent en poupe.

A ces performances s’ajoutent aussi les nombreux prix qui ornent aujourd’hui le tableau de chasse des étudiants et dont les plus récents sont celui de TOLBI qui a remporté le concours « Sénégal Start up Accelerator » de Cosmos Energy, la première place décrochée au Hackathon d’Orange par FADJU et les deux prix remportés au concours MIN’OVATION en novembre 2018.

L’ESP, consciente de cet environnement entrepreneurial qui se renforce au sein du campus, a pris des mesures allant dans le sens d’accompagner ses initiatives et de renforcer l’esprit d’entreprise chez les étudiants et les nouveaux diplômés.

Top