Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics
Home / actualite / Démarrage à l’ESP de la formation sur le MOOC «S’initier à la fabrication numérique »

Démarrage à l’ESP de la formation sur le MOOC «S’initier à la fabrication numérique »

L’atelier de formation sur le MOOC «S’initier à la fabrication numérique» a démarré ce lundi 29 janvier 2018  à l’Ecole Supérieure Polytechnique de Dakar par une cérémonie d’ouverture présidée par le Recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, le Pr Ibrahima THIUOB, en présence du Directeur de l’ESP, Pape Alioune Ndiaye.

Des représentants du Ministère de l’Enseignement de Supérieure et de l’Innovation du Sénégal, de l’ambassade de la France, de la délégation de l’Institut des Mines Telecom (IMT) et des participants venus de divers pays l’Afrique  de l’ouest ont pris part également à la rencontre.

L’atelier, qui va se dérouler  jusqu’au 2 février,  est le fruit de la coopération en faveur de l’économie numérique et de l’innovation entre le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de l’Innovation et l’ambassade de la France au Sénégal dans le cadre du projet « Labs xalaat defar ». La formation a pour objectif de permettre à des responsables de FabLabs d’animer de manière autonome le MOOC «S’initier à la fabrication numérique » de l’Institut Mines Télécoms. Il s’agit de s’approprier les contenus de cette formation en ligne mais également les modalités d’organisation des ateliers de mise en pratique, tels que conçus par l’IMT.

Prenant la parole, le Recteur de l’UCAD a tout d’abord souhaité la bienvenue aux équipes avant de se réjouir du choix porté sur l’ESP pour abriter l’atelier. « Vous avez choisi la très bonne place pour faire cette formation. Dans notre espace universitaire, l’ESP est à la pointe l’innovation, de la créativité, des initiatives », a laissé entendre le Professeur Thioub.

Selon lui, l’ESP est le lieu approprié pour la tenue de ces formations au vu des inventions et des réalisations mises au point par les étudiants de l’établissement et leurs encadreurs « qui répondent aux besoins de la société sénégalaise». «Cette  école est très préoccupée de résoudre des problèmes des sénégalais à un niveau qui est parfois insoupçonné », a-t-il souligné citant quelques exemples comme la fabrication du Javel avec l’eau de mer, le projet EOLSENEGAL, la voiture utilitaire en cours de finalisation, etc.

Le Directeur de l’ESP, le Pr Papa Alioune SARR a, à son tour, salué la tenue de l’atelier sur la fabrication numérique à l’ESP. Il a notamment rappelé l’ambition de l’Ecole de « promouvoir le numérique éducatif par le biais des MOOCs ».  Ce qui permettra d’après lui, de « développer l’utilisation des TICs dans les activités d’enseignement et d’apprentissage ».

Ainsi, il s’est dit persuadé qu’à l’issue des travaux ‘’une synergie entre les différents acteurs sera créée’’. Cela passera nécessairement, d’après lui, par une ‘’mise à niveau régulière des connaissances et un échange d’expertise et d’informations’’.

Actuellement au Sénégal dans le cadre de cette session de formation, la Directrice des relations internationales et de la coopération de l’IMT, Dr Frédérique VINCENT a, à l’entame de ces propos, parlé de l’apport des FabLabs dans le développement du numérique. ‘’La fabrication numérique est un élément incontournable de l’innovation qui a connu un grand développement ces dernières années avec la création et la multiplication des FabLabs dans le monde’’, a-t-elle soutenu.

Selon elle, depuis 2014 les MOOCs sur la fabrication numérique mis au point par l’IMT « ont un vif succès avec plus d’une centaine de milliers d’inscrits dont 20% proviennent de l’Afrique Francophone ». « Ils ont permis même à certains d’ouvrir de FabLabs dans leurs pays, et d’être suivis dans cette lancé par d’autres », a révélé Frédérique VINCENT.

 

fab2

fab1

fab

Top