Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics
Home / Non classé / Soutenance Dr Samuel OUYA

Soutenance Dr Samuel OUYA

Le Vendredi 08 janvier 2016 à l’ESP, Monsieur Samuel OUYA, chercheur au  Laboratoire de Traitement de l’Information (LTI), inscrit à L’école doctorale  Mathématiques et Informatiques, spécialités télécommunications , a soutenu une Thèse de doctorat devant le jury composé de:

Prénom et Nom

Grade

Attributions

 M. Hamidou DATHE  Prof, FST-UCAD, Dakar, Sénégal  Président
 M. Ousmane THIARE   Prof, UGB, Saint-Louis, Sénégal  Rapporteur
 M. Roger Marcelin FAYE  Prof, ESP-UCAD, Dakar, Sénégal  Rapporteur
 M. Michel BABRI  Maître de Conférences, INPHB, Côte d’Ivoire  Rapporteur
 M. Moussa LO  Prof, UGB, Saint-Louis, Sénégal   Examinateur
 M. Claude LISHOU  Prof, ESP-UCAD, Dakar, Sénégal  Directeur de thèse
 M. Mary Teuw NIANE  Prof, UGB, Saint-Louis, Sénégal  Directeur de thèse

 Sujet: ÉTUDE DE LA CONVERGENCE DES SERVICES DE TÉLÉCOMMUNICATIONS ET SES APPLICATIONS AUX ORGANISATIONS VIRTUELLES

Ainsi le jury après avoir délibéré, a déclaré à Monsieur  Samuel OUYA  pour son travail, le titre de docteur avec la mention: Très Honorable .

Résumé :

L’Afrique a su exploiter les services à valeur ajoutée autour des SMS et USSD pour faciliter le quotidien des utilisateurs de terminaux mobiles en proposant l’accès à des services e-Banking, de paiement, de consultation de cours de marché agricole, etc. à partir des terminaux mobiles. Les messages de ces services sont transportés via le réseau de signalisation sémaphore SS7. Or, depuis juin 2015, beaucoup de pays Africains sont passés à la Télévision Numérique Terrestre libérant ainsi des fréquences UHF très précieuses et de très bonnes caractéristiques permettant le déploiement de réseau mobile full IP offrant des débits pouvant dépasser 100Mbps. Ce développement d’Internet mobile à haut débit , d’une part , crée les conditions pour que le protocole de signalisation Voix Sur IP (VoIP) SIP, qui s’est imposé dans le monde Internet, soit massivement utilisé par les terminaux mobiles pour l’accès à des services à valeur ajoutée et des communications multimédia, et d’autre part, favorise le développement de la voix sur LTE (VoLTE) qui s’appuie sur le réseau IMS utilisant le protocole SIP pour offrir des services multimédia de télécommunications (audio, vidéo, messagerie instantanée, etc..). Par ailleurs, on assiste à l’émergence de la technologie WebRTC permettant à des utilisateurs d’Internet d’utiliser de simples navigateurs pour accéder à des services multimédia à partir de leurs ordinateurs ou de leurs terminaux mobiles tels que smartphones ou tablettes sans avoir besoin d’installer des greffons. Ces évolutions technologiques vont certainement impacter sur la manière de concevoir des services adaptés aux besoins des populations. C’est précisément, l’objectif de cette thèse qui se propose de montrer : Dans sa première partie que : (i) L’environnement de développement de services de télécoms en Afrique se doit d’évoluer pour tenir compte des nouvelles opportunités offertes par les réseaux mobiles full IP haut débit ; (ii) Des simplifications des architectures des réseaux de télécoms peuvent être opérées pour tenir comptes des spécificités des pays en voie de développement ; (iii) Des technologies susceptibles de créer des chaines de télévisions numériques véritablement interactives existent et sont à développer pour accompagner l’enseignement supérieur et la santé dans les pays aspirant à l’émergence. Dans sa deuxième partie que : (i) Des modèles de collaboration peuvent être mis en œuvre autour de cloud computing pour permettre aux pays Africains d’offrir des formations de qualité à la jeunesse dans le contexte de la massification des établissements d’enseignement supérieur. (ii) Des modèles de services autour de WebRTC, ne nécessitant pas forcement l’accès à Internet, peuvent être mis en œuvre pour favoriser les travaux pratiques dans les domaines de l’enseignement, des langues et Sciences Technologies Ingénierie Mathématiques (STEM) aussi bien dans les universités classiques faisant face à la massification des effectifs d’étudiants que dans les universités virtuelles qui sont en gestation en Afrique. Mots-clés : Services Télécoms, simplification architecture, Télévision interactive, cloud computing, WebRTC, STEM, Travaux pratiques, massification effectifs.

Quelques photos illustratives:

DSCN5474 (1)

DSCN5552

DSCN5451

Top