Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics
Home / Non classé / Soutenance Dr Abdoul Karim MBODJI

Soutenance Dr Abdoul Karim MBODJI

Le vendredi 26 Juin 2015 à l’ESP, Monsieur Abdoul Karim MBODJI, chercheur au Laboratoire de Centre International de Formation et de Recherche en Energie Solaire (CIFRES), inscrit à L’école doctorale  Physique Chime Sciences de la terre, de l’Univers et de l’Ingénieur (PCSTUI ) , a soutenu une Thèse de doctorat devant le jury composé de:

Prénom Nom                                             Établissement                                Fonction  

M. Amadou Thierno  Gaye                 ESP/UCAD                                       Président

M. Moussa LO                                           UGB                                                     Rapporteur

M. Diouma KOBOK                               Univ. Zinguinchor                       Rapporteur

M. Alassane  BAH                                   ESP/UCAD                                        Examinateur

M.Mamadou L. NDIAYE                    ESP/UCAD                                        Examinateur

M.Papa Alioune NDIAYE                  ESP/UCAD                                        Directeur de Thése

Sujet: Contrôle décentralisé des systèmes multi-sources d’énergie : approche multi-agents.

Ainsi le jury après avoir délibéré, a déclaré à Monsieur  Abdoul Karim MBODJI pour son travail, le titre de docteur avec la mention: Très Honorable.  

Résumé :

Ce travail s’inscrit dans le contexte, de la pénurie d’énergie dans le monde plus particulièrement dans les pays sous-développés comme le Sénégal, de l’électrification rurale et des préoccupations énergie propre. Il s’inscrit également dans le contexte d’une gestion intelligente et optimisée des systèmes multi-sources d’énergie (SMSE). Face à cette situation, il est plus qu’urgent de promouvoir l’efficacité énergétique pour diminuer la demande et de développer l’utilisation des énergies renouvelables pour augmenter et diversifier la production. Cependant, la différence de technologie des entités qui constituent le SMSE et la nécessité de contrôler tous les équipements du système enfin de tirer le maximum de performance de chacune des entités du système rendent la gestion globale du système très complexe. Face à une telle problématique où le couplage entre l’individuel et le collectif est réalisé au travers plusieurs formes d’interactions, les approches heuristiques (comportementales) à l’image des Systèmes Multi-Agents (SMA) sont de bons candidats. En effet, un SMA est une société d’agents évoluant dans un même environnement, partageant des ressources communes et communiquant entre eux. L’objectif principal de ce travail est de concevoir et de réaliser une plateforme ouverte et générique basée sur les systèmes multiagents (SMA) pour le contrôle et la gestion des systèmes multi-sources d’énergie. Cela passe d’une part par la mise en œuvre de modèles (électrique et de contrôle) des différentes entités du système. D’autre part par la mise en œuvre de modèle de contrôle d’énergie, qui est capable de trouver dynamiquement une politique de consommation de l’énergie tout en prenant en compte des services demandés par les usagers, les contraintes diverses des équipements et la disponibilité des sources d’énergie.
Le caractère générique et ouvert de la plateforme mise en place nous a permis d’implémenter et d’apprécier les trois modèles de contrôle proposés dans ce travail. Les résultats obtenus par la suite avec la plateforme mise en place, montrent que les coûts de production optimisés des agencements des sources d’énergie proposés par la plateforme sont toujours meilleurs que n’importe quel autre agencement. La plateforme a permis aussi d’évaluer et de minimiser les quantités de gaz à effet de serre dégagées par le parc de production d’un réseau multi-source tel que la SENELEC.

Mots clés : Energie renouvelable, Réseaux électriques, Réseaux intelligents, Smart Grids, Systèmes multi-agents, Comportementale, Optimisation.

Top