Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics
Home / Non classé / Soutenance Dr Abdou Lahat DIENG

Soutenance Dr Abdou Lahat DIENG


Le vendredi 05 Juin 2015 à l’ESP, Monsieur Abdou Lahat DIENG, chercheur au Laboratoire de Physique, de l’Atmosphère et de l’Océan Siméon Fongang  (L.P.A.O- S.F), inscrit à L’école doctorale  Eau, Qualité et Usage de l’eau (EDEQUE) , a soutenu une Thèse de doctorat devant le jury composé de:

Prénom Nom                                              Établissement                                 Fonction  

M. Amadou Thierno  Gaye                  ESP/UCAD                                        Président

M. Franck  ROUX                                    Univ. P Sabatier                             Rapporteur

M. Moctar  CAMARA                              LOSEC/Univ. Zinguinchor      Rapporteur

M. Daouda  BADIANE                           ESP/UCAD                                        Examinateur

Mme   Aida Diongue NIANG              ANACIM                                            Examinateur

M.Saidou Moustapha  SALL              ESP/UCAD                                        Directeur  de Thèse

Mme   Laurence EYMARD                  LOCEAN/UPMC                             Co-Directrice

M. Alban LAZAR                                      UPMC/LOCEAN                             Co-Directeur

Sujet: ETUDES DE LA CYCLOGENÈSE AU LARGE DES CÔTES OUEST AFRICAINES AUX ECHELLES SYNOPTIQUES ET SAISONNIERES

Ainsi le jury après avoir délibéré, a déclaré à Monsieur  Abdou Lahat DIENG  pour son travail, le titre de docteur avec la mention: Très Honorable.  

Résumé:

Une partie des dépressions tropicales en Atlantique provient des ondes d’est Africaines (OEA) et des systèmes convectifs qui se développent sur le continent africain. Ce travail de thèse vise à étudier les conditions de naissance des dépressions tropicales au large des côtes ouest africaines aux échelles synoptiques et saisonnières.

La première partie de la thèse a été consacrée à l’analyse de fine échelle des propriétés des systèmes convectifs qui quittent les côtes ouest africaines. Les observations du radar de Dakar-Yoff (Sénégal) et les températures de brillance du satellite « Meteosat Second Generation (MSG) » et du Cloud Archive User Service (CLAUS) ont été utilisées pour explorer vingt cas de systèmes convectifs se renforçant et vingt cas de systèmes convectifs se dissipant lors du passage de la côte vers l’océan Atlantique durant l’été entre 1993 et 2006. Une analyse composite a été effectuée sur chacun de ces deux groupes en utilisant les ré-analyses ERA-Intérim et CFSR. La comparaison montre qu’en moyenne, le système qui se renforce est généralement localisé autour du thalweg de l’OEA et est précédé, au moment du passage de la côte, par un autre thalweg d’OEA. Celui-ci est associé à une circulation cyclonique dans les basses couches lui permettant d’apporter de l’humidité en amont du système « renforcé ». L’évaporation de surface contribue aussi à l’apport d’humidité mais faiblement comparée à cette advection d’humidité par le premier thalweg. Contrairement aux systèmes « renforcés », les systèmes « dissipés » sont en général localisés sur la dorsale de l’OEA, dominée par la présence d’air sec et une circulation anticyclonique dans les moyennes et hautes couches de l’atmosphère.

 

Jury_et_lahat
Les membres du jury

 

deliberation
La délibération

 

Publique
Les invités
Top