Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics
Home / Non classé / Soutenance Dr Idy DIOP

Soutenance Dr Idy DIOP


Le vendredi 08 Mai 2015 à l’ESP, Monsieur Idy DIOP, chercheur au Laboratoire d’Informatiques, Réseaux et Communications (L.I.R.T), inscrit en formation doctorale Mathématiques et Informatique de l’ESP option Télécommunications, a soutenu une Thèse de doctorat devant le jury composé de:

Président:             Papa Alioune NDIAYE  Professeur UCAD Sénégal

Rapporteurs:      Morgan BARBRER  HDR Université de Caen

                                    Ousmane THIARE  M. de conférence UGB

                                    Pierre-Louis CAYREL M. de conférence Université Jean-Monnet, Saint-Etienne France

 Examinateurs:  TALL Khaly  M. assistant ESP Sénégal

                                    Amadou Seidou Hassane MAIGA Professeur UGB

Directeur:             FARSSI S. Mohamed  M. de de conférence ESP Sénégal

Sujet: Stéganographie d’images basées sur les codes à faible densité (LDPC)

Ainsi le jury après avoir délibéré, a déclaré à MonsieurIdy DIOP pour son travail, le titre de docteur avec la mention: Très Honorable.

Résumé : La stéganographie est l’art de la communication secrète. Depuis l’avènement de la stéganographie moderne, dans les années 2000, de nombreuses approches basées sur les codes correcteurs d’erreurs ont été proposées pour réduire le nombre de modifications du support de couverture tout en insérant le maximum de bits. Les travaux de Jessica Fridrich ont montré que les codes à matrices creuses approchent le mieux la limite théorique d’efficacité d’insertion. Dans ce travail, nous proposons d’une part, une nouvelle approche avec l’utilisation des codes correcteurs LDPC. La performance de cette approche sera mise en évidence dans ce manuscrit. En tenant compte de la notion de carte de détectabilité décrite par le schéma HUGO, nous avons proposé une méthode de dissémination et d’extraction adaptative.

D’autre part, outre l’implémentation du schéma basé sur les codes de Reed Solomon qui s’inspire des travaux de Fontaine et Galand,nous avons étudié la construction de codes LDPC quasi cycliques basés sur un protographe. Pour respecter la structure du protographe de base, nous avons utilisé une progression arithmétique [b1] afin de générer d’abord un nouveau modèle en procédant à un lift du protographe de base. Une fois ce nouveau model conçu(,) nous appliquons les techniques habituelles pour construire de manière optimale le graphe dérivé.
Mots clé : Code Protographe, Algorithme JPEG, cycles, Ensemble de piégeages, Ensemble d’arrêts, Complexité, Stéganographie adaptative, détectabilité, stéganalyse, codes Hamming, codes BCH, codes Reed Solomon, codes convolutifs, codes LDPC. Matrix Embedding.

 

soutenanceidy
Les membres du jury
soutenanceidy1
Docteur Idy DIOP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Top