Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics
Home / Event / Avis de soutenance de thèse

Avis de soutenance de thèse

Jul
14

Sujet Écoconstruction dans le contexte du climat tropical : de l’échelle du matériau à l’échelle du bâtiment

Candidat :   Pape Moussa TOURE

Ecole Doctorale :  PHYSIQUE CHIMIE SCIENCES DE LA TERRE DE L’UNIVERS ET DE L’INGENIEUR (ED-PCSTUI)

Formation doctorale : Systèmes Energétiques et Environnement

Laboratoire de recherche :  Laboratoire d’Energies Appliquées (LEA)

Directeur de thèse:  Vincent SAMBOU- Professeur Assimilé  

Date et lieu de soutenance:  Le  samedi 14 juillet 2018 au grand amphi de l’ESP

Composition du jury :

Jury                      

Nom et prénoms

Grade

Etablissement

Président

Pape Alioune Sarr NDIAYE

Professeur titulaire

UCAD

Rapporteur

Diouma KOBOR

Professeur Assimilé 

UASZ

Mamadou WADE

Professeur Assimilé 

UCAD

Examinateur

Dorothé AZILINON

Professeur titulaire

UCAD

Cheikh MBOW

Professeur Assimilé 

UCAD

Youssouf MANDIANG

Professeur titulaire

UADB

DIRECTEUR DE THESE

Vincent SAMBOU

Professeur Assimilé 

UCAD

Résumé:

Ce mémoire de thèse porte sur l’écoconstruction dans le contexte du climat tropical en partant de l’échelle du matériau jusqu’à l’échelle du bâtiment. A l’échelle du matériau, nous avons fait la caractérisation mécanique, thermique et hygroscopique de la brique de terre compressée et stabilisée au ciment. Nous avons également fait une évaluation des performances hygrothermiques de ce matériau par une approche expérimentale sur des cellules tests et sur un bâtiment. Pour la caractérisation, nous avons pris les matériaux de huit briqueteries assez représentatives. Les paramètres mécaniques, thermiques et hygroscopiques déterminés dans la caractérisation des briques sont : la résistance à la compression, la conductivité thermique, la chaleur spécifique, la perméabilité et le facteur de résistance à la vapeur d’eau.

La résistance en compression des briques prélevées varie de 1,7 à 3,3 MPa. Selon la norme ARS 674 établie par l’Organisation Africaine de Normalisation, les briques de terre produites par ces briqueteries ne peuvent pas être utilisées en construction dans les structures porteuses. 

La caractérisation thermique montre que ces briques ont une conductivité thermique variant de 0,66 à 0,85 W.m-1.K-1. L’effusivité thermique varie de 1159 à 1354 W.s1/2.m-2K-1.

Du point de vue hygroscopique, les briques de terre ont une faible résistance à la vapeur d’eau et une bonne capacité de régulation de l’humidité intérieure.

L’évaluation des performances hygrothermiques de ce matériau par une approche expérimentale sur des cellules tests montre que la terre a des avantages thermiques sur le béton car elle déphase, amortit mieux la température et elle a une bonne capacité régulatrice d’humidité.

A l’échelle du bâtiment, nous avons fait la modélisation d’un bâtiment R+1 construit en briques compressées et stabilisées au ciment avec EnergyPlus. Cette modélisation a fait l’objet d’une validation expérimentale par une campagne de mesures hygrothermiques. Une optimisation de l’enveloppe du bâtiment a été réalisée l’aide de l’outil GenOpt couplé à Energyplus. Les paramètres d’optimisation sont : l’orientation du bâtiment, le ratio de la surface des fenêtres sur celle de la façade, la longueur des casquettes des fenêtres et l’épaisseur de l’isolation du toit. L’objectif de cette optimisation est la minimisation du besoin bioclimatique Les résultats de cette optimisation sont les suivantes :

  • l’orientation optimale expose les façades principales sur la direction Nord-Sud ;

  • le ratio de la surface des fenêtres est de l’ordre de 35% sur toutes les façades sauf sur celle orientée Sud où il est de 29 % ;

  • la longueur optimale des casquettes des fenêtres est de l’ordre de 0,85 m sur les façades Est et Ouest et de l’ordre de 0,54 m sur les façades Sud et Nord   ;

  • l’épaisseur optimale de l’isolation du toit est de l’ordre 9,4 cm.

Une optimisation multicritère portant sur ces mêmes paramètres montre que l’emplacement optimal de la fenêtre est sur la façade orientée au Nord.

Mots clés : écoconstruction, résistance en compression, conductivité thermique, déphasage, facteur d’amortissement, besoin bioclimatique.

Top